Accueil »

Lettre Janvier 2014

20 janvier 2014 Comments

Bonne Année à tous !

Il est encore autorisé de le faire et nous en profitons. Toute l’équipe de la Compagnie vous souhaite une excellente année 2014.

Quelques informations pour que vous ne perdiez pas le contact avec nos spectacles :

Le 3 février, à Prauthoy (52) à 14 h et 20 h

Réservations auprès de la Compagnie Résurgences : 06 87 35 45 93 ou par e-mail cieresurgences@orange.fr

Phèdre ~Epilogue

Texte de Racine

_MG_4353

Ce que la Presse en dit

… ] la mise en scène, sobre et épurée, apporte une touche
contemporaine tout à fait bienvenue. Quant à la qualité
d’interprétation des comédiens, elle a été unanimement
reconnue et saluée par un public ressorti « bousculé » par une
telle concentration d’émotions.[…
…] En résumé, Phèdre, Épilogue interroge et suscite un intérêt
tout particulier auprès du public. Une pièce à voir absolument,
que l’on soit puriste ou simple amateur de spectacle hors
norme. […
… ] Grâce à cette mise en scène originale, la pièce revêt un
aspect tout à fait nouveau, permettant aux spectateurs de
totalement redécouvrir le texte sans pour autant en dénaturer
le contenu. Car bien que l’intrigue reste identique, l’adaptation
signée Laurence Boyenval, qui n’est autre que l’interprète du
rôle-titre, permet de revenir de façon plus approfondie sur
certains aspects du propos. Rejointe sur scène par Sylvain
Marmorat, Laurence Boyenval campe une Phèdre en proie à de
nombreuses émotions pour le plus grand bonheur des
spectateurs. […
…] L’autre atout a été sans conteste le dialogue créé entre les
comédiens et le public à l’issue de chaque représentation.
Cerise sur le gâteau, Jacques Fornier, grand Monsieur du
théâtre qui a dirigé ici les acteurs, était également présent
pour livrer sa vision des choses….[

Le 8 Février à Talant à 15 h

réservations auprès de la Compagnie Le Rocher des doms : cierocherdesdoms@orange. fr ou 03 80 58 26 78

Diapositive1Diapositive2

 

Le 18 février

affiche le medecin volant

En représentation scolaire, pour en savoir plus, merci de contacter la Compagnie 03 80 58 26 78.

Les 20, 21, et 22 Février

au TMD 25  rue du Couvent Chartrons – Bordeaux tèl : 05 56 44 30 11

à 20 h, ouverture à 19 h 15

L’Amante Anglaise

Affiche L-AA -V6-

Cinquantenaire sans enfant et sans profession, mariée depuis 20 ans avec Pierre, Claire Lannes a assassiné puis dépecé sa cousine sourde et muette, et du haut du Pont de Viorne, elle en a jeté les restes dans divers trains de marchandises. Facilement confondue par la police, elle avoue bien volontiers ce crime, mais ne parvient pas à l’expliquer, de même qu’elle ne consent à révéler ce qu’elle a fait de la tête, demeurée introuvable…

A partir d’un fait divers lu dans les journaux, Marguerite Duras invente un interrogatoire théâtral entre trois protagonistes : Claire Lannes, son époux Pierre et l’interrogateur, qui pourrait être un policier, un psychologue ou un journaliste. A coups et à force de « pourquoi », vont-ils parvenir à poser la bonne question, celle qui réside au fond de chaque crime ?

Claire Lannes joue et se joue de son interlocuteur. Le spectateur s’identifie à l’interrogateur, souhaite comprendre le pourquoi de ce crime. Parfois on rit, parfois on est horrifié, offusqué mais toujours on reste tenu en haleine par ce huis-clos aux limites de la folie.

Marguerite DURAS a écrit : « La folie exerce sur moi une séduction, c’est à l’heure actuelle le seul véritable élargissement de la personne, dans le monde de la folie, il n’y a rien, ni bêtise, ni intelligence, c’est la fin du manichéisme, de la responsabilité, de la culpabilité. Claire Lannes a derrière elle ce qui a donné de l’importance à sa vie : l’amour. Son centre de gravité s’est déplacé, il est d’habitude en avant de nous dans l’avenir, chez elle il est dans le passé alors c’est merveilleux. »

Ce que la Presse en dit :

…]Un texte exigeant mais magistralement interprété par les comédiens et en particulier par la tragédienne Laurence Boyenval qui a réalisé une véritable performance artistique.

…] Le spectateur s’identifie à l’interrogateur, souhaite comprendre le pourquoi de ce crime. Parfois on rit, parfois on est horrifié, offusqué mais on est toujours tenu en haleine par ce huis clos aux limites de la folie.

…]Laurence Boyenval dans le rôle de la tueuse, Sylvain Marmorat dans le rôle de l’interrogateur et Christian Fregnet dans celui de l’époux jouent avec justesse et dépouillement ce “huis clos aux limites de la folie”

…]La prestation de Laurence Boyenval dans L’Amante anglaise est tout à fait remarquable.

…]Insidieusement, le spectateur s’identifie à l’interrogateur, se surprenant à formuler dans sa tête les questions au moment même où elles sont posées, brûlant de comprendre, d’avancer dans l’analyse du comportement d’êtres insaisissables. Le texte ne délivre aucune vérité mais il questionne la part intime de l’être et son besoin d’amour, sans pathos, simplement avec la force des mots et leur implacable déterminisme.

L’intégralité des articles de presse :

http://www.lerocherdesdoms.org/category/les-spectacles-en-tournee/lamante-anglaise