research papers on diabetes »

L’actualité de la Compagnie – Septembre 2016

2 septembre 2016 commentaires

Après un été bien chargé pour nos artistes, une rentrée très chargée pour nos administratifs !

Reprise des Ateliers à Talant et ailleurs

Découvrez ou redécouvrez  Marcel Arland, le 17 septembre à 18 h à Montsaugeon (52) – Le Promontoire

Clap et Black Out à Chancenay (52) le 2 octobre à 15 h – Bibliothèque de Chancenay

Le Nouveau Monde de Pillick, reprise des répétitions pour une première début novembre accueillie par la municipalité de Talant

Le budget de la création  du Nouveau Monde de Pilick, avec 6 comédiens-musiciens sur le plateau, s’élève à 50 000 € environ.

Il n’est pas encore atteint. Nous avons besoin de votre aide pour le boucler. Vous pouvez adresser vos dons à Aveugles sans Frontières via leur site internet http://www.aveugles-sans-frontieres.fr/ afin de bénéficier d’une remise d’impôt égale à  66  % de vos dons, en précisant bien Pilick dans la case instruction particulière.

Actuellement, nous avons reçu des dons, des subventions et des partenariats financiers :

Deja reçus  :

3000 € Crédit Mutuel Enseignant Bourgogne Centre, 3000 €  FCMCEE District Bourgogne-Champagne, 1235 € Divers Particuliers, 1 500 € La Ville de  Dijon, 500 € La Minoterie Dijon, 8700 € Aveugles sans Frontières

Nous attendons encore des réponses du Conseil Régional de Bourgogne -Franche-Comté, de la SACEM, et de diverses fondations.

 

Reprise des Ateliers

Tous nos ateliers sont encadrés par des comédiens professionnels que vous pouvez voir jouer dans une pièce du répertoire de la Compagnie ou d’autres compagnies.

 

AFFICHE-ATELIER-2013-2014-APLAT

Devant le grand nombre d’élèves l’année dernière, nous avons doublé les horaires afin que chacun puisse profiter pleinement de son apprentissage.

Les horaires seront les suivants :

Pour les lycéens : les lundi de 19h30 à 21h ou jeudi 19 h 30 à 21 h 00

Pour les collégiens : les lundi de 18h à 19 h30 ou mercredi 14 h 30 à 16 h 00

Pour les primaires : les mercredi de 13 h 00 à 14 h 30 et jeudi de 18 h 00 à 19 h 30

Pour les adultes, les rencontres se font les samedis après-midi et les dimanches toute la journée. Une durée longue permet d’aborder le travail de fond avec une préparation physique et mentale avant de se lancer dans le jeu.

Les dates suivantes sont proposées :

septembre 24 et 25, salle Michelet à Talant, Octobre 8 et 9 + Invitation à venir assister à des répétitions du spectacle en cours de création de la Compagnie, Novembre 26 et 27, Décembre 10 et 11, Janvier 14 et 15 + Invitation à venir à l’une des représentations d’un spectacle Cabaret avec des artistes de la Compagnie, Février 4 et 5, Mars 11 et 12, Avril 1 et 2, Mai  7 – 20, Juin  11 et 14 (en soirée)

Représentations pour tous les 16/17 et 18 juin.

En ce qui concerne les tarifs, ils restent inchangés :

-Adhésion à l’association (obligatoire pour toute inscription) : 15 €

-Inscription aux cours enfants, collégiens, lycéens : cotisation annuelle de 200 €

- Inscription aux cours adultes : cotisation annuelle de 300 € – tarif réduit à 270 € (étudiants, chômeurs)

Possibilité de paiement échelonné ou chèques vacances

Vous pouvez dès à présent vous inscrire par mail ou venir nous voir sur le salon Tal’en loisirs ce dimanche 4 septembre de 14 h à 19 h.

En espérant vous retrouver ou vous accueillir pour cette nouvelle année d’ateliers.

Pour tout renseignement :

Tél : 03.80.58.26.78

E-mail : contact@cielerocherdesdoms.fr

Site : www.lerocherdesdoms.org

Option Théâtre Lycée Stéphen Liégeard à BROCHON

 

L’option acquiert une bonne réputation et le nombre d’élèves augmente. Nous saluons l’effort fait par Monsieur le Proviseur du lycée Stephen Liégeard pour permettre à ses élèves d’être accueillis dans de bonnes conditions d’apprentissage. Des heures supplémentaires sont allouées aux interventions des artistes ! Tellement rare qu’il faut le signaler ! Plus de groupes avec à chaque fois des rencontres privilégiées !

Mais aussi :

Découvrez ou redécouvrez  Marcel Arland,

Lecture de ses textes par Sylvain Marmorat et Laurence Boyenval,

 lecture-Arland
Promenade sur les traces de Marcel Arland
Nous visiterons « Terre Natale », nous flânerons avez « Zélie dans le désert », nous musarderons, nous cheminerons, nous vagabonderons à travers la Haute-Marne vivante et nous nous échapperons ensuite pour découvrir Paris et la vie Parisienne de Marcel Arland.
Biographie

Né à Varennes-sur-Amance (Haute-Marne), le 5 juillet 1899.

Commandeur de la Légion d’honneur
Commandeur des Arts et des Lettres

Issu d’une famille de la petite bourgeoisie rurale, Marcel Arland fut, tout enfant, orphelin de père, élevé par sa mère et ses grands-parents.

Après des études brillantes au collège de Langres et à la faculté de Lettres de Paris, il enseigna de 1924 à 1929 au collège de Jouy-en-Josas.

Attiré par la littérature, il collabora dans l’entre-deux-guerres à plusieurs publications, dont L’Université de Paris, et fonda également les revues Aventures et Dés. Séduit un temps par le dadaïsme et le surréalisme, il publia en 1923 son premier livre, Terres étrangères, remarqué par Gide et Larbaud, ce qui lui valut de se voir publié dans la NRF, dont il devint un collaborateur régulier, prenant la succession de Thibaudet à la chronique des romans, avant d’assumer la direction de la revue avec Jean Paulhan, à partir de 1953, puis seul, à la mort de ce dernier en 1968.

Son œuvre tout entière vouée à l’exploration des mondes intérieurs et qui l’inscrit dans la grande tradition des prosateurs français comporte de nombreux titres, parmi lesquels Étienne (1925),Monique (1926), Âmes en peine (1927), Édith (1928), L’Ordre (Prix Goncourt 1929), Antarès (1932),Les Vivants (1934), La Vigie (1935), Les Plus Beaux jours de notre vie (1937), Terre natale(1938), évocation pudique des souvenirs du passé, La Grâce (1941), Zélie dans le désert (1944), Il faut de tout pour faire un monde (1947), La Consolation du voyageur (1952), L’Eau et le Feu (1956), À perdre haleine ( 1960), Le Grand Pardon (1965), La Musique des anges (1967), Attendez l’aube(1970).

Après la Seconde Guerre mondiale, au cours de laquelle il supervisa les pages littéraires de la revue Comœdia, Marcel Arland, préoccupé par le sens de la création littéraire, devait orienter ses écrits vers la recherche critique. On lui doit ainsi une Anthologie de la poésie française, et de nombreux essais : Sur une terre menacée (1941), Une passion romantique : A. de Vigny et Marie Dorval (1943),L’Œuvre poétique de Jean de Sponde (1943), Le Promeneur (1944), Marivaux (1950), Lettres de France (1951), La Prose française : anthologie, histoire et critique d’un art (1951), Essais et Nouveaux Essais critiques (1952), La Grâce d’écrire (1955), Je vous écris (1960-1963), La Nuit et les Sources (1963), Proche du silence (1973). Il donna également des volumes de souvenirs : Ce fut ainsi (1979), La Lumière du soir (1983).

Commandeur de la légion d’Honneur, et des Arts et lettres, grand prix de l’Académie française en 1952, grand prix national des Lettres, Marcel Arland fut élu à l’Académie française le 20 juin 1968 sans concurrent au fauteuil d’André Maurois. I1 fut reçu par Jean Mistler le 24 avril 1969.

Mort le 12 janvier 1986.

 

En bref en Octobre

 

Clap et Black Out à Chancenay (52) le 2 octobre à 15 h – Bibliothèque de Chancenay

Le Nouveau Monde de Pillick, reprise des répétitions pour une première début novembre accueillie par la municipalité de Talant