various roles and settings »

Le Médecin Volant de Molière – DOSSIER

25 mars 2011 commentaires

ieee research papers on 3g

Texte : Molière

Mise en scène : Pierre Yanelli

Jeu : Laurence Boyenval, Sylvain Marmorat, Bénédicte Ressot ou Julien Jobert (en alternance)

Costume : Louisa Breysse

Pour consulter le dosser, cliquer sur le lien Le Médecin Volant dossier

La vivacité bienveillante de Molière est transposée dans un cadre scénique coloré et contemporain : l ’énergie scintillante des costumes empruntée aux couleurs des tenues des catcheurs de ring, des voltigeurs de chapiteau – la juxtaposition flash du sol, des tabourets, des corps volants – et les couleurs truculentes des personnages.

Dans cette farce de Molière, il s’agit de ne pas se « faire prendre ». Car la supercherie est ordonnée à la hâte sans penser ni aux conséquences fâcheuses, ni aux embûches. La construction de la pièce repose sur ce simple et énergique canevas. Cette tension est constante et elle anime chacune des scènes. Comme le « s’attrape burlesque » ou comme les combats de catch, les courses, les fuites, les feintes, les prises corporelles rythment les relations des personnages. Une permanence des contacts digne des numéros de foire.

Les ascensions fanfaronnantes,les chutes de conviction et les pirouettes d’urgence forment cette énergie cascadante. L’équilibre est sans cesse en tension, déstabilisé par les débordements de Sganarelle,les poussées bienveillantes de Gorgibus, les contre-pieds de Gros-René. Les déséquilibres s’annoncent, déploient leurs mouvements surprenants et s’enchaînent dans une succession cadencée.

Ainsi, les acrobaties scéniques s’amplifient, deviennent de plus en plus périlleuses et aboutissent à l’ultime numéro de virtuosité du valet voltigeur.

Commentaires

  1. collège henri dunant paul et shame's dit :

    Votre spectacle était superbe on a bien rigolé on a aimé le massage cardiaque le thème est original

  2. laurence dit :

    Ne te pose pas trop de question quand tu vas voir un spectacle, laisse toi emmener. Je suis sure que tu as compris à quoi servait les tabourets mais tu ne te fais pas assez confiance. Dis moi ce que tu as vu. Pour la question concernant l’apprentissage du texte, je te réponds que non, cela n’a pas été difficile de l’apprendre, il est court et les répliques se répondent. Se changer vite est plus difficile mais avec de l’entrainement et une bonne organisation derrière le rideau, on y arrive sans problème.

  3. laurence dit :

    Bonjour achille21, effectivement nous avons très chaud quand nous jouons et particulièrement cette pièce car nous sommes toujours en train de bouger. Mais le plaisir de jouer prend le dessus et nous n’y pensons pas vraiment. C’est quand on s’arrête que cea est pénible car nous sommes trempés et n’avons pas toujours les moyens de prendre une douche sur place.

  4. laurence dit :

    Bonjour Erwan,
    L’objet qui servait de fenêtre dans le Médecin Volant est un objet que nous avons fabriqué nous même à partir d’une tige et d’une roue.
    Laurence

  5. poulain dit :

    quel était l’objet qui servait de fenetre ? silvain

  6. parfait alexis dit :

    je suis un élève de 6eme au collège Camille Claudel, sylvain était venu au collège pour nous parler de « comédia d’ell art »et j’aimerais sa voir cela doit donner chaut de jouer comme sa comment tenez vous le coup

  7. didi dit :

    désoler de se changer vite??

  8. didi dit :

    j’ai bien aimer mais je nais pas trop comprie avec les tabouret.
    A tout les comediens je pose cette question
     »est-ce que ca a été dur d’apprendre le texte? »
     »c’est dur de changer vite? »

  9. laurence dit :

    Merci Ines, Justine, Aniela et Elodie. Un grand bravo pour vos bons articles. Nous prenons en compte vos remarques.
    Laurence

  10. Inès et Justine dit :

    Voici notre article racontant le spectacle!Merci de votre venue! Suivez le lien pour découvrir nos talents de journalistes!

    Inès et Justine commentent la venue de la troupe du Rocher des Doms Publiez sur Calaméo ou explorez la bibliothèque.

  11. laurence dit :

    Bonjour a Anièla, Justine, Inès et Elodie. Nous vous remercions pour votre témoignage, et espérons revenir vous voir dans votre collège l’année prochaine.
    L’équipe de comédiens : Laurence, Julien et Sylvain…

  12. anièla,justine, inès et elodie dit :

    Bonjour la troupe du rochers des doms nous sommes des sixieme du college Marcel Aymé. Vous etes venus le dix huit Mars 2011 pour nous jouer le medecin volant de molière.Cela été très passionnant et drole.Part contre nous aurions preferé que Lucile soit une vrai personne.

    Nous vous remercions de votre visite.

  13. laurence dit :

    Bonjour WDHGT,
    merci pour ton commentaire et je transmets à Sganarel (Sylvain Marmorat). J’imagine que c’est au collège Roupnel que tu nous as vus. Nous espèrons revenir l’année prochaine avec un autre spectacle. Mais tu peux nous revoir en dehors du collège avec ta famille ou tes amis lors d’une de nos représentations. Regarde régulièrement notre site dans la page Calendrier et tu auras nos dates. Bonnes vacances…

  14. WDHGT dit :

    merci pour le spectacle du medecin volant
    c’etait trop coooool….
    la mise en scene etait super
    on a passer un trop bon moment
    on espere vous revoir
    surtout sganarel (LOL)

  15. laurence dit :

    Merci Etienne pour tes encouragements. A Nouméa nous y allons avec un autre spectacle qui s’appelle Les Derniers Devoirs. Tu trouveras le dossier sur notre Blog. Nous le jouerons certainement avant de partir (en novembre) dans la région dijonnaise. Consulte régulièrement notre site ou si tu veux nous intégrons ton adresse e-mail dans notre fichier et tu recevras nos infos 1 fois par mois. Nous sommes encore au collège demain matin, n’hésite pas à venir nous voir. Alors peut-être à demain.
    Sylvain, Laurence et Bénédicte.

  16. Makowski Etienne dit :

    Bonjour je suis un élève du collège camille claudel a chevigny ou vous etes venus ce jour le 14 juin j’ai beaucoup apprécier cette pièce !!!!!!!!!
    Bon Courage a tous pour Nouméa !!!!!!!!!
    Etienne Makowski