fast food introduction essay »

Lettre Décembre 2013

1 décembre 2013 Comments

 

En décembre, quelques dates avant le grand bilan de fin d’année, avec :

http://www.lerocherdesdoms.org/english-essays-for-high-school-students/

 

 

12 page research paper outline

  • Le 6 à Autun (71) au Théâtre Municipal Place du Champ de Mars – tel 03 85 86 80 00

    à 20 h 30

Clap & Black-Out, un recueil intimiste de Louis Calaferte interprété par la compagnie Le Rocher des Doms. Une triple performance offerte chaleureusement à un public conquis. […] . Un décor chic et choc, souhaité par le metteur en scène Valéry Forestier et construit fort habilement par Bernard Cavin et Frédéric Céfaï. Sombre, dépouillé et fonctionnel, il permet cette alternance entre le « vécu » et le « conté ». Ce castelet où tout pivote, tout s’allume, tout s’éteint à volonté, sert efficacement le jeu des acteurs tout en ombres et lumières. De cette « boite à images » sort un son en forme de texte doux-amer, un ton toujours juste, jamais pontifiant. On dirait parfois du Saint-Exupéry, parfois du Ionesco. C’est toujours du Calaferte de la meilleure facture où majoritairement l’absurdité du quotidien l’emporte. Elle, Laurence Boyenval, au micro, voix profonde parfois mélo. Lui, Sylvain Marmorat, à la cloche et tout en facéties, excellent soliste et duettiste idéal. Pourquoi un micro, pourquoi une cloche ? Pour rythmer et introduire des extraits aussi dissemblables que « le papa chasseur » ou « le mariage » et ménager des périodes d’action et de réflexion. Le jeu scénique, parfaitement réglé associé à une interprétation remarquable, rend tout délectable, évident et formidablement drôle. Une complicité d’emblée établie avec les spectateurs pour un réel plaisir. […] Bien Public Pierre Triquenaux

 

Marta-Tikkanen---A4

  • Les 20 à 20 h 30 et 21 à 17 h  à Salives (21) à l’Abreuvoir – Réservation auprès de la Compagnie 03 80 58 26 78

Les choses sont compliquées quand deux êtres disent s’aimer et que l’un d’entre eux est alcoolique. On réalise que sa propre vie se cache derrière les fardeaux de l’autre. Alors où place-t-on les enfants, les amis, l’espoir, la confiance ? On devient patient, raisonnable, on s’apitoie. Mais la lucidité fait grandir. Ca suffit maintenant ! Ainsi vient le jour où on s’étonne d’être capable d’envisager une marche sans culpabilité ou sans souffrance – une vie de femme libre et personnelle.

Ce long poème réaliste en forme de récit n’est pas celui du désespoir ou de la dépendance mais celui d’une renaissance. Une description méticuleuse, voire clinique, de faits précis cruels ou drôles enrichis par une écriture moderne et limpide où l’humour souvent noir, conjugue des sentiments contradictoires entre résignation, révolte, difficulté d’exister et clairvoyance.

Laurence Boyenval, toujours aussi surprenante dans les émotions qu’elle transmet au public, Evelyne Peudon, violoncelliste, compositeur, soliste avec le National Chamber Orchestra d’Ukraine,… le metteur en scène Sylvain Marmorat, qui dirige avec justesse les comédiens et Sergio Giovannini à la création lumère nous emmènent dans cet histoire avec douceur et complicité.

Invitation pour les 50 premières réservations (hors programmateurs et presse)