http://www.lerocherdesdoms.org/research-papers-fashion-essay/ »

La Fille Bien Gardée d’Eugène LABICHE à l’Ecrin : une franche réussite

27 mai 2021 Comments

Au programme : quatre représentations au théâtre de l’Ecrin, à destination de 600 élèves, mardi 25 et jeudi 27 mai.

Comédiens, Public, Décor, tout y est ! Le spectacle peut donc commencer. Tous les éléments comiques sont passés au crible. Les personnages et les situations créés par Eugène Labiche sont divinement servis par les comédiens de la Compagnie Le Rocher des Doms : La petite Berthe (Lolita Huguenin) qui mène les domestiques par le bout du nez et que l’on surprend à aimer le kirsch et la cigarette à seulement sept ans…. Saint-Germain (Sylvain Marmorat) forcé à porter des talons aiguilles et à incarner une marchande, Marie (Adeline Moncaut), qui éprouve quand même quelques remords à tromper ainsi sa maîtresse, Rocambole, carabinier (Loïc GALENSKI), qui ne pense qu’à séduire Marie et amuser Berthe, et enfin La baronne de Flasquemont (Lison GOILLOT) parfait stéréotype de la noblesse de l’époque qui voue un culte pour sa fille, qui n’est pourtant pas un exemple à suivre.

Saluons, en plus du talent des 5 comédiens, la prestation d’Evelyne PEUDON au violoncelle. Pendant une heure, elle contribue à la dimension cartoonesque des situations, à l’illustration des aspects comiques de la pièce, aux rires fréquents des spectateurs.

Un grand merci également à Louisa BREYSSE pour les costumes et Laurence BOYENVAL pour la direction des acteurs.

Oui, il est indispensable de voir une pièce comme la Fille Bien Gardée d’Eugène LABICHE. On se rend compte qu’il est possible de pouvoir marier sensibilité, comique de situation et portée philosophique. Dans cette année blanche et incertaine, la culture a un rôle indispensable. Elle permet de réfléchir, de se divertir, de se retrouver. Elle a aussi pour fonction de nous instruire, de nous éduquer, de nous émouvoir, parfois de faire travailler notre esprit critique.

Clément PRIVOLT

Loïc GALENSKI (Rocambole, carabinier), Adeline MONCAUT (Marie, femme de chambre), Sylvain MARMORAT (Saint-Germain, chasseur de la baronne), Lolita FRANCK (la petite Berthe), Lison GOILLOT (la baronne de Flasquemont) et Evelyne PEUDON (violoncelliste).



Loïc GALENSKI, Adeline MONCAUT, Sylvain MARMORAT, Lolita FRANCK et Lison GOILLOT. Photo: Estelle GALENSKI



Evelyne PEUDON au violoncelle. Photo: Estelle GALENSKI