speed research paper »

Emile JOLIBOIS en 15 dates

25 juin 2021 Comments

Historien et archiviste français

6 mai 1813 : naissance à Chaumont, en Haute-Marne.

1830 : obtient une place d’employé de mairie à la ville de Chaumont, en Haute-Marne.

1833 : il obtient son titre de bachelier en lettres.

1837 : il commence ses publications par une note sur Edmé BOUCHARDON.

1838 : il entre à la commission départementale des antiquités de la Côte d’Or.

1842 : il est admis à l’Académie Nationale de Reims.

1847 : il entre à la Société historique et archéologique de Langres.

1849 : Il se tourne vers le journalisme et participe au journal le Rhin, puis le Républicain du Rhin avant de collaborer au Républicain alsacien.

1856 : parution de son ouvrage Histoire de la ville de Chaumont.

1858 : auteur d’un Dictionnaire de la Haute-Marne, il y décrit à titre d’exemple le concept des Ecraignes. Il suppose que « à l’origine, les Ecraignes du Moyen-Age étaient des espèces de réduits en partie souterrains, qu’on recouvrait de branchages et de terre pour y concentrer la chleur et peut-être pour y couvrir les parfums de soufre ».

1859 : nommé aux archives départementales du Tarn. Il fut aussi archiviste de la ville d’Albi, Fondateur de la « Revue historique, scientifique et littéraire du département du Tarn » et de la « Société littéraire et scientifique du Tarn ».

1861 : il devient membre de la Société littéraire et scientifique de Castres.

1872 : parution de son ouvrage Albi au Moyen-Age : Essai sur l’histoire économique de cette ville.

1877 : il reçoit le prix de l’Amour du travail de la ville d’Albi, l’épi d’or de la fondation Rodière.

31 mars 1894 : mort à Albi (Tarn).

Pas de photo libre de droit.

marc jacobs gold watch replica replica watches sale replica Patek Philippe replica gerald genta tourbillon fake rolex replica breguet replica Breitling Clones Watches fake tag heuer 2000 aquaracer knockoff imitation and iwc and watch faux omega planet